Gestion des niveaux sonores en agglomération

On constate que lorsqu'une municipalité ne définit pas de stratégie de conservation des zones calmes, les niveaux sonores se mettent généralement à augmenter progressivement, réduisant considérablement la qualité de vie.

En revanche, lorque des zones calmes sont prévues, les urbanistes peuvent gérer le trafic automobile afin d'assurer leur protection.

Directive européenne 2002/49/CE

Cartes stratégiques de bruit

La directive européenne 2002/49/CE impose l'évaluation et la gestion du bruit dans l'environnement. Elle prévoie entre autres l'évaluation de l'exposition aux bruits de la population pour toutes les agglomérations de plus de 100 000 habitants.

Elle prévoie également des études acoustiques pour les principaux axes routiers, les voies ferrées et couloirs aériens, afin de connaitre la situation présente de l'exposition au bruit des populations.

Il est prévu que les cartes stratégiques de bruit soient actualisées tous les 5 ans. Aussi, il est important de préparer les modèles de telle sorte qu'ils permettent simplement la mise à jour des données (nouvelles données de trafic, de population..) plutôt que de repartir de zéro à chaque étude. SoundPLAN est parfaitement adapté à cet usage.

Plan d'action

La phase d'établissement d'un plan d'action, censée inclure une participation des habitants, est jumellée à l'établissement de cartes stratégiques de bruit. Elle consiste à déterminer comment améliorer la situation sonore après l'avoir cartographié.

Un outil très pertinent d'analyse de la situation est la détermination des points noirs afin de préconiser des solutions pour leur résorption.



Véhicules silencieux


Les bus, les véhicules d'entretien municipaux peuvent être bruyants, et il est coûteux de les remplacer par des modèles plus silencieux.

Une stratégie doit être définie par le service d'urbanisme de l'agglomération, sur la base d'arguments concernant le rapport entre le coût du remplacement et les améliorations attendues.

Une analyse des niveaux sonores et un pronostic peuvent déterminer quelle école, quel hôpital, quel quartier verront leur situation améliorée et dans quelles proportions, pour différentes solutions de contrôle des niveaux sonores.

Rapport entre bruit et santé - Prévention du stress et des maladies


Il a été démontré que le bruit peut être une source de stress pour les humains comme pour les animaux ; il peut également être lié à des pertes d'audition, à des troubles du sommeil, à des probèmes de santé cardiovasculaire et mentale, à la réduction des performances ou à un comportement social négatif.

Des études ont montré que les enfants sont plus affectés que les adultes par des niveaux sonores élevés. Des accouchements prématurés ont été liés au bruit, ainsi que des difficultés d'apprentissage ou de concentration. Le site internet de l'Organisation Mondiale de la Santé comporte de nombreuses informations concernant les effets du bruit sur les enfants.

Pour plus d'informations, consultez le lien suivant (en anglais) : Politique européenne concernant le bruit dans l'environnement