Contrôle des niveaux sonores pour les projets d'infrastructures de transports

Assurer la conformité à la réglementation

- dans le cadre d'une étude d'impact environnemental

L'implantation d'une nouvelle autoroute implique la réalisation d'études comportant généralement un volet environnemental, qui contient une évaluation de l'impact acoustique.

La première étape pour une présentation consiste habituellement à réaliser des cartographies des niveaux sonores.

Dans le cas où les limitations de niveaux sonores sont respectées, les cartographies peuvent permettre de conserver une situation de base qui peut être consultée dans le futur. En effet, il arrive que les niveaux sonores sonores augmentent lentement au cours du temps pour des raisons multifactorielles. Les cartographies peuvent alors être utilisées pour déterminer les mesures à prendre afin de rétablir les zones calmes telles qu'au moment de leur réalisation.


- dans le cadre d'un projet d'urbanisme

De nombreux pays ont développé des réglementations permettant de limiter l'exposition des populations au bruit dans le cas de constructions de nouvelles routes et voies ferrées, ou de modernisation de structures existantes.

Des simulations de bruit sont nécessaires pour vérifier le respect de ces limites. Ces études permettent de prendre en compte l'ensemble des sources sonores à proximité et d'étudier l'exposition et les contributions récepteur par récepteur.

Dimensionnement d'écrans anti-bruits


Les traitements des niveaux sonores à la source est essentiellement limité à l'utilisation de revêtements de chaussées silencieux.

Le traitement contre le bruit le plus communément utilisé est la mise en oeuvre d'écrans anti-bruits. Un processus itératif est nécessaire pour dimensionner un écran pour plusieurs récepteurs. Comme un écran dimensionné pour un récepteur va également en protéger d'autres, il est essentiel d'évaluer la protection offerte par tous les élément d'un écran pour tous les récepteurs simultanément.

La détermination de l'efficacité d'un écran anti-bruit par l'intermédiaire d'un logiciel de simulation est incontournable dans le cas de géométries complexes.

Il est souvent impossible dans la pratique de protéger une façade entière du bruit. Les cartographies verticales peuvent alors permettre de déterminer quelle partie d'une façade peut être protégée efficacement par un écran, et quelles fenêtres doivent être renforcées acoustiquement.

Pour certaines situations extrêmes, tel que sur la photo ci-dessous, en présence de trains, de tramways et d'automobiles, il est également possible de simuler la transmission à travers la façade.


Module Wall Design - Conception et optimisation d'écrans anti-bruits


Il est possible d'importer dans SoundPLAN des données depuis des modèles extérieurs. Les données d'élévations sont importées et triangulées en un maillage continu, les routes et les voies ferrées sont placées sur la surface du terrain, et les écran anti-bruits potentiels sont générés parallèlement à l'alignement des routes et voies ferrées.

Le module Wall Design permet d'optimiser les dimensions d'un écran anti-bruit suivant différentes considérations, telle que la forme donnée à l'écran ou le raport entre le coût et les bénéfices.

Les niveaux sonores dans un appartement peuvent être contrôlés en érigeant un écran anti-bruit entre la source et le bâtiment ou en améliorant les performances acoustiques de l'enveloppe du bâtiment. SoundPLAN permet de comparer le coût et les résultats de ces deux options.

Souvent, la meilleure solution est un mélange des deux options. Les diagrammes Coût/Bénéfice permettent de simuler n'importe quel rapport entre écran et fenêtres acoustiques, avec une mise à jour instantanée du coût.

Un diagramme permet d'observer le coût de l'écran, des fenêtres acoustiques, et le coût total.


Vous pouvez consulter une vidéo qui décrivant l'optimisation d'un écran anti-bruit au lien suivant

Analyse coût/bénéfice de l'utilisation d'un revêtement de chaussée silencieux


Dans le cas où la source de bruit est une route très fréquentée avec des véhicules circulant à grande vitesse, il est possible de réduire les niveaux sonores en utilisant un revêtement de chaussée silencieux.

Ce type de revêtement est plus coûteux que les surfaces conventionnelles, et requiert généralement une maintenance plus soutenue et des intervalles de repavage plus court. SoundPLAN permet d'effectuer une analyse coût/bénéfice en obtenant le nombre d'habitants affectés par le bruit et des statistiques concernant les améliorations.

Réglementation


SoundPLAN relie la réglementation appliquée au type de zone dans laquelle sont placés les bâtiments. Si un bâtiment fait partie d'un zone résidentielle, les niveaux limites de référence utilisés sont ceux de la réglementation habitation.

Les cartographies en façades peuvent permettre d'afficher le nombre d'habitants exposés à des niveaux supérieurs à la réglementation.

Il est également possible d'afficher une cartographie de différences entre les niveaux sonores calculés et les niveaux sonores réglementaires.