Exposition "Qui es-tu Peter ?" - Espace culturel Louis Vuitton

Euphonia fournit des moyens de diffusion sonore originaux et adaptés à la scénographie de l'exposition.  

"Qui es-tu Peter ?" 13° exposition artistique de l'Espace culturel Louis Vuitton, regroupe 13 oeuvres originales autour de la thématique de l'enfance et du personnage de Peter Pan. Euphonia a participé à la conception de cet évènement et fournit à Abdesslam Oulahbib, créateur de la scénographie sonore, des moyens de diffusion qui mettent en valeur son travail d'une rare finesse et d'une réjouissante subtilité.


Chuchotements. Ombres. Fantômes. Ondes. Echappées. Frottements.





Les passants sont sollicités à l'extérieur du bâtiment par des sons diffusés par deux radiateurs à ultra-sons SpotDAP disposés l'un en façade de l'immeuble Vuitton, le premier sur l'avenue des Champs Elysées, le second rue de Bassano, au dessus de la vitrine qui accueille l'installation de Jean-Philippe Illanès.





La motorisation des diffuseurs permet de balayer la zone de trottoir autour de l'angle de l'immeuble Vuitton. L'extrême sélectivité directionnelle des diffuseurs sonores est telle que chacun d'entre eux sollicite les passants dans une zone de très faible emprise. Le niveau de diffusion n'excède pas le niveau ambiant. L'idée de l'installation n'est pas de diffuser un message sonore qui tenterait de couvrir le bruit de la circulation automobile mais bien de donner à percevoir au sein de deux zones restreintes une bande son qui suggère plus qu’elle n’assène aux oreilles des passants, qui sussure plus qu’elle ne crie. Il est à noter que la plupart des passants perçoivent à peine la présence de ces éléments sonores, seuls quelques uns sont surpris, interloqués par ces sons chuchotés qui semblent provenir de nulle part. Invités à tendre l'oreille, ils sont ainsi conviés à suivre un chemin, une direction à même de les conduire vers un ailleurs. L'émergence n'est plus basée sur des rapports de niveaux sonores globales, mais sur des signatures spectrales et spatiales.








Au septième étage, les visiteurs sont accueills à la sortie de l'ascenseur, dont on

taira ici la surprise qu'il réserve à ses usagers, par une douche sonore diffusant sur

déclenchement un son d'une durée de quelques secondes. Le dispositif permet

d'opérer une transition avec l'univers à venir.







La partie la plus complexe du dispositif de scénographie sonore s'insère dans la longue galerie qui s'ouvre avec l'installation de Lothar Hempel et accueille ensuite les oeuvres de Janaina Tschäpe, Marina de Caro et la pépite de Virginie Yassef.







Le dispositif s'appuie sur deux diffuseurs ultrasonores oscillants qui balaient l'espace, ainsi que sur des enceintes acoustiques traditionnelles compactes, montées dos à dos et rayonnant en dipôles acoustiques.





Les caractéristiques radicalement opposées des deux types de diffuseurs sonores, antennes ultradirectives mobiles et dipôles fixes, sont choisies pour émettre des sons de caractères opposés. Les dipôles diffusent des sons doux, constitués de notes tenues, variant continûment et très lentement en intensité, constituant un tapis diffus qui telle une rumeur s'installe dans la durée. Leurs caractéristiques de directivité rend par ailleurs ces sources sonores indécelables à l'oreille : les sons remplissent l'espace de manière diffuse. Les antennes directives, au contraire, émettent des sons brefs : chuchotis, courts motifs nerveux et brillants. La fulgurance des sons est encore accentuée par le mouvement. La directivité du dispositif est telle que l'on se prend à vouloir suivre sur les murs la course des images sonores fantômes. Mais là où des dispositifs lumineux analogues provoqueraient une certaine agression, les sons surgissent ici dans un rapport d'intimité immédiate avec les visiteurs, avec délicatesse. Les visiteurs sont frôlés par des "fantômes sonores".










L'installation "L'Hydrophile" de Nicolas Julliard met en oeuvre un dispositif

de diffusion sonore basé uniquement sur des dipôles, assurant un rendu spatial

enveloppant; les visiteurs sont baignés par la partition sonore.









Le sas, espace de transition par définition, qui sépare l'installation de

Melonie Foster Hennesy de celle d'Arnaud Kalos est équipé d'une douche

sonore de type Sound Shower 2 qui diffuse un bruit continu. Ici, la

brièveté de la sollicitation auditive est assurée par le mouvement des

visiteurs eux-mêmes.




"Qui es-tu Peter ?"

13° exposition de l'Espace culturel Louis Vuitton

Artistes: Grégoire Bourdeil, Marina de Caro, Michel François, Lothar Hempel, Melonie Foster Hennessy, Ji Ji, Jean-Philippe Illanes, Nicolas Julliard, Arnaud Kalos, Laurent Pernot, Janaina Tschäpe, Virginie Yassef, Jérôme Zonder


Commissaires de l'exposition : Hervé Mikaeloff, Joanna Chevalier

Scénographie : Abdesslam Oulahbib, Clovis Picolet

Conception et installation des moyens de diffusion sonore : Euphonia


du 1° octobre 2010 au 9 janvier 2011

Espace Culturel Louis Vuitton

60 rue de Bassano

101 av des Champs Elysées

75008 Paris

M° Georges V

Entrée libre

du Lundi au Samedi de 12H à 19H,

le Dimanche de 11H à 19H.



Haut de page